Reconstruction du sein

L’atteinte à son image de femme est rudement mise à l’épreuve en cas de traitement d’un cancer du sein, que l’on parle d’une ablation partielle ou totale du sein. L’accompagnement chirurgical sur une longue période sera nécessaire pour aboutir, après des nombreuses interventions parfois, à un résultat satisfaisant et stable dans le temps.
Un savoir faire combiné à une imagination créative sont la clé d’une approche personnalisé pour mieux retrouver son image d’avant, parfois avec des améliorations en conséquences (traitement du sein controlatéral pour le rajeunissement de la poitrine, une nouvelle forme et volume adapté à sa silhouette, etc.).

LES DIFFÉRENTES INTERVENTIONS en Reconstruction du sein

Reconstruction du sein par prothèse

Retrouver son image de femme c’est possible, l’implant mammaire peut substituer le volume manquant, mais plusieurs geste seront nécessaires afin d’aboutir à un sein presque naturel. Souvent, des techniques combinées type injection de graisse, ou symetrisation du sein normal restant, par prothèse ou par cure de ptose seront proposées pour obtenir une poitrine harmonieuse avec son corps.

Reconstruction du sein par injection de graisse

Reconstruire le volume d’un petit sein avec sa propre graisse s’est possible de nos jours. Pour les seins plus volumineux, des techniques dites « combinées » seront proposées, en utilisant sa propre graisse lors de la réalisation d’autres techniques de reconstruction en complément au volume manquant. La graisse est aussi utilisée pour donner du volume au décollète, pour lisser les séquelles cutanées de radiothérapie et pour améliorer la qualité d’une peau qui a été irradiée

Reconstruction du sein par lambeau de grand dorsal

Utiliser ses propres ressources cutanées, comme la peau et le muscle du dos (grand dorsal) est un choix pour les reconstructions dites « autologues ». Pas de corps étrangers, le corps retrouve une poitrine naturelle au toucher, avec une peau souple. Les cicatrices sont discrètes, le volume adaptable à la morphologie de la patiente. Idéal pour un petit sein, le résultat sera peaufiné avec sa propre graisse pour augmenter un volume manquant (lipofilling).

Reconstruction de l’aréole et du mamelon

Dernière étape de reconstruction d’un sein, l’aréole et le mamelon peuvent être reconstruit pendant que d’autres gestes types « retouches » seront faits. Utiliser le tatouage, des greffes de peau, des lambeaux cutanés, des greffons sont autant des choix techniques qui doivent être adaptés à chaque patiente.

DOCTEUR
ADINA PETREA

CHIRURGIE PLASTIQUE & ESTHÉTIQUE À MELUN ET PARIS

Après le plaisir de l’apprentissage long et rigoureux, est venue la joie de la pratique et de l’expérience intense, la sérénité dans l’échange et le partage avec mes patients.

Contact Tarifs