Lipofilling du menton

Corriger le manque de projection du menton sans avoir recours à un implant, mais en utilisant sa propre graisse est un geste fiable, qui peut être réalisé sous anesthésie locale ou générale-si d’autres geste sont envisagés(type rhinoplastie ou lipofilling visage).

fiche pratique : Lipofilling du menton

GÉNÉRALITÉS Techniques chirurgicales Déroulement

Le manque de projection du menton ou les autres défauts de positionnement du menton peuvent être améliorer en utilisant des techniques d’injection de sa propre graisse (lipofilling).

Le résultat est immédiatement visible, stable dans le temps, si votre poids est stable. Un gonflement des tissus (œdème) est normal après la chirurgie, avec une résorption progressive sur les 2-3 mois postopératoires. Une sur correction peut être réalisé pendant l’intervention pour anticiper la résorption d’environ 30% du volume injectée à long terme.

Ce geste peut être parfois associé à une autre chirurgie du visage, soit une rhinoplastie pour améliorer le profil, soit un geste cutané plus important type lifting du visage, ou lipoaspiration du menton (diminuer le volume de graisse au au dessous du menton et améliorant ainsi sa projection sans utilisation d’un implant).

L’intervention peut être réalisé sous anesthésie locale si petite correction, ou sous sédation/ voir anesthésie générale, si gestes associés.

Durée opératoire de 1h à plus de 1.30H en fonction des gestes prévus, avec un séjour en ambulatoire ou une hospitalisation de 1h si autres gestes.

Les cicatrices sont placées dans les plis naturels du menton, de 2-3 mm, de taille, très peu visibles. Le prélèvement de la graisse est variable (ventre, face interne genoux, etc.).

C’est une technique chirurgicale avec des suites simples, très peu des douleurs et une reprise rapide du travail.

Les inconvénients d’utilisation d’un implant sont ainsi diminués (risque de déplacement de l’implant avec ré -intervention, infection- car corps étranger, résorption osseuses à long terme, etc.).

En cas de présence d’une insuffisance de projection du menton, un contour mandibulaire pas assez marqué chez l’homme, une rhinoplastie associée avec nécessité de correction du profil du visage en ensemble, une correction par injection de graisse pourrait être proposé.

Avant l’intervention

Un examen clinique du visage, des photographies (profil, trois-quarts, face), l’association d’une rhinoplastie ou pas, d’un autre geste prévu de lipofilling du visage (pommettes, contour mandibulaire), parfois un bilan imagerie (scanner) seront faits lors de la consultation préopératoire.

Un arrêt de l’aspirine et des antiinflammatoires est conseillé 8-10 jours avant l’intervention.

L’intervention chirurgicale

L’intervention se réalise sous anesthésie générale (si gestes associeé type rhinoplastie ) ou sous anesthésie locale si geste que sur le menton. Elle peut durer de 30 minutes à 1h en fonction du volume graisseux prélevé et injecté, en ambulatoire (vous arrivez le matin et vous rentrer le même jour).

La graisse sera prélevée sur les zone de surcharge graisseuse localisée (bourrelets)- abdomen, hanches, cuisses ou genoux par une technique de lipoaspiration classique, avec des cicatrices à minima (1-3 mm), par une technique a traumatique et en utilisant un matériel adapté.

La graisse sera traitée par différents techniques (centrifugation, lavage) et injectée par plusieurs petites incisions avec des canules très fines, à bout mousse sous la peau, sous la glande mammaire, dans l’épaisseur du muscle grand pectoral. La technique sera douce, à-traumatique pour permettre une meilleure prise de greffons graisseux. La graisse sera repartie de façon uniforme dans plusieurs plans, la sur correction du volume à minima, pour ne pas empêcher la prise d’un grand nombre des cellules graisseuses par compressions.

Après l’intervention

Suites postopératoires

-Un pansement légèrement compressif sera porté pendant 10 jours au niveau du menton, avec une gaine de contention sur les zones de prélèvements de la graisse, comme dans une lipoaspiration classique.

-Des soins locaux seront faits pendant 1 semaine, les fils sont résorbables, des steristrips vont protéger les fils pendant une 7-10 jours, douche possible dès le lendemain.

-Les bleus (ecchymoses) disparaissent dans 1-2 semaines

-Reprise progressive du travail, du sport, des efforts

-Résultat final appréciable à environ 3 mois, après la résorption partielle de la graisse

-Evolution du résultat stable dans le temps si pas des variations pondérales

Complications possibles

Parfois une résorption trop importante de la graisse sera suivie d’une insuffisance du résultat, avec nécessité de faire une 2ème séance de lipofilling.

-Une sur correction légère est normale dans le postopératoire immédiat, pour anticiper la résorption de la graisse (environ 30-40%).

-Une rougeur de la peau, avec la sensation de tension cutané, gène dans les mouvements du bas du visage peuvent être ressenties, la période de 3-4 jours postopératoires est la plus marquante, les douleurs sont très modérées, calmées par des antalgiques classiques.

DOCTEUR
ADINA PETREA

CHIRURGIE PLASTIQUE & ESTHÉTIQUE À MELUN ET PARIS

Après le plaisir de l’apprentissage long et rigoureux, est venue la joie de la pratique et de l’expérience intense, la sérénité dans l’échange et le partage avec mes patients.

Contact Tarifs